Retour sur la journée Women in Tech – Normandie, qui a eu lieu au Campus Saint Marc hier, organisée par NFactory School et le Groupe La Poste.

Cet événement était l’occasion pour tous de découvrir et échanger autour de la place des femmes dans la Tech, par le biais d’un programme alternant entre conférences et tables rondes, le tout animé par Michel Murlin (Conseil Médias Multiconcept)

La journée a commencé par une série de conférences, pour lesquelles nous avons eu l’honneur d’accueillir le Dr Christyl Johnson, directrice adjointe des sciences et recherches de la NASA ; Annie Grenier, co-fondatrice d’Overspeed Innovation accompagnée de 2 étudiantes en tech ; Carlos Moreno, co-fondateur de Chaire ETI à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne accompagné de Céline Senmartin, directrice régionale Normandie de la Banque des Territoires. Enrichies par de nombreuses questions de l’assemblée, chaque intervenant a eu le plaisir de partager sa vision quant au sujet « Women in Tech ».

Lors d’un échange avec Ayumi Moore Aoki, fondatrice et présidente de Women in Tech, Jean-Louis Louvel, président fondateur de PGS Group, a eu l’occasion de remettre un chèque d’une valeur de 3000€ à l’intention de l’association Women in Tech, au nom de tous les partenaires ayant contribué à la création de cet événement. Nous souhaitons donc transmettre nos plus sincères remerciements au Groupe La Poste, SNCF Réseau, Engie, Digit, PGS Group, BBird, NWX, Altitude Infrastructures, la Banque des Territoires et la Région pour leur soutien et leur engagement dans la création et la mise en place de cet événement pionnier en Normandie.

Après un déjeuner sur le pouce proposé par le First Liberty, Lucie (NomenK), Marie (Dans Ma Culotte) et Noémie (Noes) ont partagé leur expérience de jeunes femmes entrepreneurs. Par ailleurs, Céline (Inkadus) a remporté le concours de pitchs proposé par le Groupe La Poste et NWX.

Kiss Kiss Bank Bank a également échangé avec Noes, sous le regard de Lucas (Chaire ETI) en ce qui concerne le financement et la levée de fonds autour de projets féminins. Pendant ce temps, Michel Murlin animait une table ronde centrée sur l’éducation avec Emmanuel Ratel (NWX), Sophie Gauguin (Région Normandie), Willy Leloutre (Coding School) et Alexandre Martini (Campus Saint Marc).

Enfin, une partie des partenaires s’est réunie autour de la table, afin de soulever la question essentielle « Pourquoi faudrait-il plus de femmes dans la Tech ? » et amener des pistes de réflexion et des exemples de bonne conduite : Pascal Da Silva (Digit), Vanessa Chocteau (La Poste), Marine Mizhrai (SNCF), Lucile Hofman (Engie) et Emmanuelle Burel (BBird).

Florence Pavageau, accompagnée d’Emmanuel Da Costa, ont eu l’occasion de conclure cette journée enrichissante, en annonçant leur volonté commune de porter cet événement plus loin dans le temps et dans la réflexion à l’avenir.

Bien sûr, nous souhaitions ajouter une mention spéciale à nos étudiants en classe de « Référent Digital » qui ont apporté leur aide, à de multiples niveaux, toute la journée !

Catégories : Actualités

css.php